Gouvernance du conseil d’administration

Council meeting

Le CGF est considéré comme une institution à gouvernance partagée aux termes des parties trois et six de la Loi sur la gestion financière des premières nations (LGF).

La LGF établit la mission et les attributions du CGF ainsi que la relation sans lien de dépendance entre le CGF et le gouvernement fédéral. Selon ce modèle de gouvernance , le CGF n’est pas mandataire de la Couronne.

Nous relevons du ministère des Affaires autochtones et du Nord Canada. Le conseil d’administration du CGF assure la direction générale du CGF. Il veille également à ce que le CGF remplisse sa mission conformément à la LGF et à sa réglementation.

Le conseil d’administration est composé de neuf à treize conseillers, dont le président et le vice-président. Le gouverneur en conseil nomme la majorité des membres, et un maximum de trois membres sont nommés par l’Association des agents financiers autochtones.

Consultez le processus de nomination des membres du conseil d’administration du CGF.