Projet pilote de prévention des manquements (PPPM)

Lake St. Martin's new school
Photo : Lake St. Martin, une Nation participant au PPPM reconstruit son école après une inondation en 2011

En octobre 2016, cinq Premières Nations du Canada en situation de gestion par un séquestre administrateur ont demandé au CGF de leur apporter son soutien dans l’instauration de saines pratiques en matière de gouvernance et de finances afin qu’elles puissent se sortir de leur situation de gestion par un séquestre-administrateur de façon durable.

Bâtir la capacité consiste à soutenir ces Premières Nations afin qu’elles puissent prendre des décisions éclairées et créer un plan de développement et de mieux-être pour leur collectivité.

Par le biais du PPPM, chaque Première Nation a un accès privilégié aux ressources du CGF spécialisées en développement de la capacité pendant une période de trois ans.

Trois des cinq Premières Nations participantes sont sorties de la situation de gestion par un séquestre-administrateur dans les neuf premiers mois du PPPM.

D’autres Premières Nations du Canada en situation de gestion par un séquestre-administrateur songent à participer au PPPM. Ce programme est gratuit pour les Premières Nations et est entièrement facultatif. Le CGF s’attend à ce que de nouvelles Premières Nations participent au PPPM au cours des prochains mois.

Écoutez la ministre Philpott se prononcer sur la réussite du PPPM au congrès de l’APN tenu à Ottawa le 7 décembre 2017.