Organigramme

Un organigramme indique clairement qui relève de qui, et peut être utile pour la gestion de la reddition des comptes et du rendement.

La LAF exige qu’une première nation se dote d’une politique pour créer et tenir à jour un organigramme.

Cette politique doit préciser que l’organigramme doit montrer correctement tous les postes liés à la gouvernance , à la gestion et à l’administration, et ce, à tous les niveaux de l’organisation. Cela comprend le conseil de Première Nation, le Comité des finances et d’audit et tous les autres comités relevant du conseil de Première Nation ou de la Première Nation.

Cette politique doit indiquer que l’organigramme :

  • est accessible à toutes les personnes concernées, soit les membres du conseil de Première Nation et des comités, les employés, les entrepreneurs et les mandataires de la Première Nation, ainsi que les membres de la Première Nation
  • est tenu à jour
  • ne peut être modifié que sur une demande du conseil de Première Nation ou d’une personne autorisée. Cette personne doit avoir été mandatée par le conseil de Première Nation ou le gestionnaire principal

Poursuivre vers « Gestion des dossiers de ressources humaines »